Qui, Quand & Où?

Gwenn Loona FLR (Lead Princess, Guitars, Vocals)

Gwenn Loona (Words, Music, Guitars, Vocal, Lead Princess) Auteure, Compositrice, Princesse. Influences diverses, grunge punk féminin des 90’s, Virginia Woolf, Olympe de Gouge, Madeleine Pelletier. Chanteuse et guitariste à ses heurts perdus. Leadeuse charismatique et dictatrice transféministe Libertaire et lesbienne totalement assumée, déclamant sa hargne sur de douces mélodies rock, revendiquant l’existence de toutes les minorités et la chute du Cis-Tème.
Chanteuse Guitariste @ Les Vulvettes Underground, @ TyAnna’s Band, @LSD, @KViNNA

Les Vulvettes Underground

Collectif Libertaire Féministe, entre folk, blues, rock, electro-trash, porté par Sadbh (chant & guitare), Sterenn (chant et violon) et Gwenn Loona (guitare et chant), pouvant être supporté par nos musiciens! Juste Punk jusqu’au fond de la culotte!

LSD – Lacan’s Spirit Disease

Grunge Féministe Libertaire (Rennes)

LSD – Lacan’s Spirit Disease

Hank (Bass) Rock, Reggae, Funk et puis Rock Transgenre… Hank est passé par biens des styles. Un son grave et sombre comme son âme tapisse le fond de LSD. Grand fan des dieux vivants Juan Nelson (B. Harper) ou encore de Stuart Zender (Jamiroquai) le groove, sa raison d’être… Vrombissements, grognements et notes approximatives (notamment sur la regrettée Antigone…) vous emporteront au tréfonds du profond de la planète Lacan’s Spirit Disease.

C’est très tardivement que Džo trouve un engouement certain pour la pratique musicale et c’est pour ses 18 printemps que le futur batteur fait l’acquisition de son premier kit. Voilà les étrennes de mamie épargnées depuis tant d’années fort bien investies.
Influencé par le rock des années 90 et 2000, c’est reclu au fin fond des Monts d’Arrées que le batteur aiguise son son et peaufine son style
Cymbales incisives, caisse claire submersive, grosse caisse subversive, voici le beat LSD !!

Yaël (Bass) Tout droit sorti d’un groupe de métal progressif, le benjamin de la famille LSD se pose comme un doigt sur une frette dans l’univers endiablé du groupe. Une envie de gros son, de groove et de sale lui donne un doigté agressif qui s’accroche aux riffs de guitares et fusionne au rythme de batterie. Cependant, si LSD était les Daltons, il ne serait pas que le petit Joe, énervé et brailleur. Il sais se calmer quand il faut, et accompagner les reliefs du set.

Corentin (Guitars) Electrique et éclectique, bercé par le classique, éduqué au jazz, abreuvé au rock des 70’s, il en sera fan dès son plus jeune âge. fondu frénétique du hard rock 80’s, le grand gaillard y aura finalement trouvé son son, mais son opreille et ses doigts ne se sont pas arrêter là. C’est ironie (cette ironie d’un brun cynique) et rage que le guitariste apporte à LSD, une énergie désinvolte présente dans ses solos et autres envolées lyriques, ses arpèges mélodéesses comme dans ses riffs les plus agressifs.

Junn (Chargé de Mission sublinguale externalisée dans les vapeurs d’éther)

Junn n’est ni drôle, ni original. Il fait du son et parfois il est sobre.
Sur son temps libre il fait doublure lumière pour son pote Joseph.
Il prépare un très bon riz pilaf.

Fany (Ministre déléguée aux étoiles filantes et nébuleuses lumineuses non identifiables)

Jaim le fromaj, ley pisine a bal, la krispassion et LES CARTON.
Heureuz nageant dans la rivièr avec Stéphane Bern et dey loutre.