transphobie initiale

@ellyoldman réalisation graphique « Portrait de Gwenn Loona »

Transphobie initiale Quand tu iris au archanges ma Gabrielle

Au galbe éthéré de nos adieux…

Je n’ai pas choisi la prison délètère de soi,

Où l’être se meurt évincé dans le mauvais corps, Mauvais corps

J’ai détendu la corde à linge, le pendu devenu,

Déliant les anachronismes de nos corps,

Latents de l’autre…

C’est l’histoire de ma mère et du père misogyne condamnés dans des carcans d’idiocratie… .

Transphobie Initiale…

Transphobie Initiale

Je n’ai pas choisi la prison délétère de soi,

Où l’être se meurt évincé dans le mauvais corps,

Mauvais corps

Je ne mue en ton sein, je me rue souterrain, je me mûr exogène de soi… .

Infinité des isolements… .

Corps… mon virus

Mon corps ce virus

On ne choisi pas qui l’on est,

On l’accepte ou on le nie

On en meurt ou on prend acte de la vie

On prend acte de la vie

J’ai pris acte

Ranges-toi dans tes carcans obsolètes

Et garde ta vie bien ordonnée,

Annihile les différences…

Réfute le monde… .

Les liqueurs des horizons n’ont plus l’ivresse alcôvique non statiques,

Doux baiser éperdu, s’est perdu et pendu,

Il s’étend, il s’éprend… .

C’est l’histoire de ma mère et d’mon père misogyne

Condamnés dans des carcans d’idiocratie,

Déclamant leur violence, leur désir de ma disparition,

Transphobie initiale

Transphobie initiale

J’ai choisi le voyage, le genre et le corps,

Le cœur, la raison, le souffle à tes lèvres à mes lèvres,

Volupté du féminin

Transition du différant,

Volupté du féminin

Transition du différant

En trans, en trans, en trans…